DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les mannequins dans le viseur de Téhéran

monde

Les mannequins dans le viseur de Téhéran

Publicité

La justice iranienne prend une nouvelle fois des mesures pour censurer les publications sur les réseaux sociaux. Ce dimanche, les autorités ont annoncé l’arrestation de huit personnes dans le milieu de la mode, notamment des mannequins accusées d’avoir posé sans porter le voile, obligatoire au sein de la République islamique. Les photos ont été diffusées sur Instagram. Une ancienne mannequin a été interrogée par des procureurs de Téhéran sur la chaîne de télévision d‘état, afin qu’elle exprime des regrets publiquement. La semaine dernière, une parlementaire s‘était vue refuser l’accès aux débats de son assemblée. Des photos de l‘élue, non voilée, étaient ressorties sur les réseaux sociaux.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article