DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Axa tourne le dos au tabac

entreprises

Axa tourne le dos au tabac

Publicité

Axa se désengage de la juteuse industrie du tabac. L’assureur français va céder l’intégralité de ses 1,8 milliard d’euros d’actifs dans le secteur. Il s’agit principalement d’actions et d’obligations émises par des cigarettiers.

Premier assureur a faire ce choix, Axa veut une politique d’investissement cohérente avec son rôle d’assureur santé. L’an dernier déjà, il s‘était désengagé de l’industrie du charbon à l’approche de la conférence de Paris sur le climat.

Le groupe dit vouloir contribuer à la baisse des coûts de santé publique liés au tabagisme – et dans le même temps, réduire sa propre facture en la matière. Axa rappelle notamment que l’industrie du tabac tue six millions de personnes par an.

Cette décision intervient trois jours après le démarrage des ventes de paquets de cigarettes neutres, c’est-à-dire sans logo ni couleur distinctive, en France et au Royaume-Uni.

L’assureur est par ailleurs en train d‘évaluer les risques liés à l’alcool et au sucre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

entreprises