DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Daesh revendique les attentats de Tartous et Jableh

monde

Syrie : Daesh revendique les attentats de Tartous et Jableh

Publicité

Plus de 120 morts, des voitures et des bus carbonisés à Tartous et Jableh en Syrie, résultat de plusieurs attentats perpétrés lundi matin par l’organisation terroriste Etat islamique. Un carnage dans ces deux villes côtières de l’ouest du pays, jusqu’ici relativement épargnées par le conflit et considérées comme des fiefs du régime de Bachar al-Assad.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, trois kamikazes se sont fait exploser dans trois lieux distincts à Jableh : une station de bus, la direction de l‘électricité et à l’entrée d’un hôpital.

A Tartous, une station de bus a été visée par une voiture piégée suivie de deux attentats suicide au même endroit.
Dans les deux villes, ce sont des civils qui sont frappés.

Le groupe ultra-radical n’a pas de présence connue sur la côte syrienne, contrairement à son rival le Front al-Nosra, branche syrienne d’al-Qaïda, qui combat le régime dans la province de Lattaquié. Mais l’organisation compte énormément sur ses cellules dormantes pour attaquer ses ennemis.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article