DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mort du mollah Mansour : le Pakistan dénonce une violation de sa souveraineté

monde

Mort du mollah Mansour : le Pakistan dénonce une violation de sa souveraineté

Publicité

Le Pakistan est en colère contre le tir de drone américain qui aurait tué le chef des talibans, le mollah Akhtar Mansour, sur son sol. Plusieurs sources parmi les insurgés islamistes ont par ailleurs confirmé sa mort. Les talibans seraient réunis pour lui désigner un successeur.

Le ministère pakistanais des Affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel il qualifie la frappe de drone de “violation” de sa souveraineté.

Washington n’a informé Islamabad et Kaboul qu’une fois le raid terminé.

“Cela fait longtemps que nous discutons avec le Pakistan et l’Afghanistan à propos de cet objectif concernant Mullah Mansour, et les chefs d’Etat des deux pays ont été informés de la frappe. Mullah Mansour a été activement impliqué dans la planification d’attaques à Kaboul, et à travers l’Afghanistan, représentant une menace pour les civils afghans et les forces de la coalition présentes”, a déclaré le Secrétaire d’Etat John Kerry.

Samedi, le Pentagone a annoncé qu’une opération était en cours dans la province pakistanaise du Baloutchistan frontalière de l’Afghanistan. Le raid a “totalement détruit” le véhicule dans lequel circulait le mollah Mansour, à la tête des talibans depuis l‘été dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article