DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le point sur les offensives contre Daech en Irak et en Syrie

monde

Le point sur les offensives contre Daech en Irak et en Syrie

Publicité

Le 19 mai, l’armée irakienne reprend la ville de Rutba, tombée entre les mains du groupe Etat islamique en 2014, comme la plupart du nord-ouest irakien.
Les forces anti-terroristes et les militaires irakiens, avec le soutien aérien de la coalition menée par les Etats-Unis, ont lancé cette offensive la semaine dernière sur Rutba, une petite ville de la province d’Anbar, située a l’ouest de Ramadi, reprise à Daech en février, et depuis ce lundi, ils donnent l’assaut sur Fallouja, encerclée depuis l’année dernière par l’armée irakienne.

Rutba se trouve sur l’autoroute internationale reliant cette partie de l’Irak avec la Syrie. C‘était une base arrière importante de Daech. De là, les jihadistes préparaient et lançaient leurs opérations dans les zones de bataille plus au Nord et à l’Est.

La résistance était faible“, explique un commandant irakien, “il n’y avait que quelques bombes cachées dans des magasins, des restaurants et des voitures. Nous en avons fini rapidement avec eux à Rutba et nous les avons poursuivis tout le long de l’autoroute.

Les civils nous avaient fourni des renseignements fiables sur les caches des ennemis, les voitures piégées et les routes utilisées par l’ennemi et sur les itinéraires sûrs pour nos convois militaires“, explique un autre.

Au nord, dans la province irakienne de Ninive, Daech contrôle toujours la grande ville de Mossoul, et tient encore des positions dans des villages proches de Sultan Abdullah, défendus par les peshmergas.

Cette vidéo montre des bombardements de la coalition internationale sur un dépôt de carburant de Daech et sur une barge pour traverser le Tigre près de Sultan Abdullah en avril.

C’est le 24 mars précisément que les forces irakiennes et la coalition internationale ont lancé des opérations militaires sur les villages situés au sud de Mossoul, afin d’ouvrir la route et d’avancer en sécurité jusqu‘à la ville aux mains d’Etat islamique depuis deux ans. L’objectif affiché est d’en reprendre le contrôle dans l’année 2016.

De l’autre côté de la frontière, en Syrie, le bastion des terroristes jihadistes, c’est Raqqa, la capitale du “califat” d’Abou Bakr al-Baghdadi, une opération est en cours. Mais dans le même temps, il faut déloger Daech de Deir al-Zor qui relie Raqqa à l’Irak.

Le 17 mai, l’armée syrienne a posté cette vidéo de combats à Deir al- Zor, sans préciser la date des images. Le lieu exact de la bataille est un hôpital de la ville où les combats ont fait rage.
Daech contrôle toujours la plus grande partie de la province de Deir al Zor ainsi que la ville.

Et c’est une coalition arabo-kurde, dont font partie des miliciens des Forces démocratiques de Syrie, qui a pris l’initiative de lancer une offensive, menée par les Etats-Unis, depuis le nord vers Raqqa. L’assaut contre le bastion de Daech n’est pas encore à l’ordre du jour, il s’agit pour l’instant de se positionner autour.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article