DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Real Madrid remporte sa 11e Ligue des Champions

Sport

Le Real Madrid remporte sa 11e Ligue des Champions

Publicité

Le Real Madrid a remporté une onzième Ligue des Champions en battant aux tirs au but l’Atletico Madrid en finale ce samedi (1-1, 5 t.a.b. à 3).

C’est le premier titre de Zinedine Zidane en tant qu’entraîneur du Real, quatorze ans après sa victoire avec le maillot blanc et seulement cinq mois après avoir pris les rênes de l‘équipe.

Le fil du match

Les Galactiques dominateurs en première période ouvrent le score à la 15e minute par l’intermédiaire du défenseur et capitaine Sergio Ramos. Le centre de Toni Kroos sur coup de pied arrêté est prolongé de la tête par Garreth Bale. Sergio Ramos qui dévie la balle du pied devant le but était hors-jeu mais aucun arbitre ne l’a remarqué.

Au retour des vestiaires les Cochoneros obtiennent un penalty sur une faute de Pepe sur Fernando Torres. Mais la frappe d’Antoine Griezmann s‘échoue sur la barre transversale de Keylor Navas.

Les joueurs du Real reculent d’un cran. L’Atletico domine la possession de balle mais les Merengue multiplient les assauts en contre. Heureusement pour les Colchoneros Karim Benzema, Cristiano Ronaldo puis Gareth Bale manquent leur dernier geste.

Yannick Carrasco égalise à la 79e. L’international belge reprend un centre de Juanfran et relance complètement le match. C’est le premier but de l’ex monegasque lors de la compétition.

Cristiano Ronaldo grimace et s‘étire. Il semble être atteint de crampes. Le Real n’a plus de remplacement possible: Zinédine Zindane a déjà effectué trois changements.

L’arbitre siffle la fin du temps réglementaire. Il y a deux ans l’Atletico avait cédé en prolongation. Mais cette fois c’est lui qui a égalisé en fin de match.

La prolongation, à l’image d’une bonne partie du match, ne produit pas un grand spectacle. Aucun but n’est marqué. C’est aux penalties que se départagent les clubs.

Les trois premiers tireurs ne tremblent pas. Mais la frappe de Juan Francisco Torres, passeur décisif de l’Atletico, frappe le montant gauche. Cristiano Ronaldo, resté sur le terrain malgré ses crampes, l’envoie au fond et offre une nouvelle couronne au Real.

Quelques chiffres

Sur la finale, qui opposait au stade San Siro de Milan le Real Madrid à l’Atletico Madrid:

1 ville

Les deux principaux clubs de la capitale espagnole s’affrontaient dans un remake de la finale 2014: Un derby qui s‘était déjà soldé sur une victoire du Real, en prolongation (4-1).

11 titres

C’est le nombre de victoires du Real en Ligue des Champions, club le plus titré d’Europe… Et le nombre de trophées qui le sépare de son adversaire: l’Atletico qui a été vaincu en finale à trois reprises en 1974 et 2014 et 2016 n’a jamais remporté la compétition.

Les Galactiques voulaient leur “Undecima”, la onzième:

340 millions d’euros

C’est l‘écart entre les budgets des deux clubs: celui du Real est cette année de 581 millions d’euros. Le budget de l’Atletico est de 241 millions.

16 buts

C’est le nombre de buts marqués par l’attaquant des Merengue Cristiano Ronaldo en Ligue des Champions, dont il est le meilleur buteur cette année. C’est un but de moins que l’Atletico au cours de toute la compétition, d’après Opta (le tweet précède le match).

^

Composition des équipes:

Atletico Madrid

Oblak – Juanfran, Savic, Godin, Felipe Luis – Augusto Fernandez, Koke, Gabi (cap.), Saul – Torres, Griezmann.

Entraîneur: Diego Simeone (ARG)

Real Madrid

Navas – Carvajal, Ramos (cap.), Pepe, Marcelo – Modric, Casemiro, Kroos – Bale, Benzema, Ronaldo.

Entraîneur: Zinedine Zidane (FRA)

Arbitre: Mark Clattenburg (ENG)

>

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article