DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France :"en mai, fais ce qu'il te plaît", c'est aussi valable pour la météo

monde

France :"en mai, fais ce qu'il te plaît", c'est aussi valable pour la météo

Publicité

Ce quartier de Bruay-la-Bussière, dans le Pas de Calais, a été entièrement inondé par les pluies des dernières heures, après un mois de mai dont les précipitations ont saturé les sols d’eau.

Ce n’est qu’un exemple des nombreuses inondations et débordements de rivière constatés depuis ce weekend dans le centre de la France.

Entre lundi soir et mardi matin, les pompiers sont intervenus plus de 4.500 fois au niveau national.

Sept départements sont placés en alerte, dont le Loiret en vigilance rouge pour les crues. Dans ce département, tous les établissements scolaires resteront fermés ce mercredi. A Orléans, il est tombé jusqu‘à 100 mm de pluie, soit 100 litres d’eau au mètre carré.

A la centrale pénitentiaire de Saran, près d’Orléans, une partie des détenus ont été déplacés ce mardi matin vers d’autres centres. A la mi-journée, l‘évacuation complète a été décidée.

Dans le Val-d’Oise, le toit d’un gymnase s’est effondré, et en Seine-Saint-Denis, six blessés légers étaient à déplorer.

Dans l’est de Paris, la Seine a atteint 3,60 m, et la voie sur berges a du être fermée. La dernière grande crue remonte à 2001.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article