DERNIERE MINUTE

Les frères Antetokounmpo se soucient du sort des réfugiés

Qui a dit que les sportifs vivaient dans une bulle sans se préoccuper de la marche du monde ?

Vous lisez:

Les frères Antetokounmpo se soucient du sort des réfugiés

Taille du texte Aa Aa

Qui a dit que les sportifs vivaient dans une bulle sans se préoccuper de la marche du monde ?

allviews Created with Sketch. Point of view

"S'ils croient en leurs rêves, rien ne pourra les arrêter"

Deux basketteurs grecs d’origine nigériane, les frères Antetokounmpo, nous prouvent le contraire.

De passage à Athènes, où leur famille est arrivée il y a un quart de siècle, ils ont livré à notre correspondant Ioannis Giagkinis leur sentiment sur la crise migratoire qui secoue l’Europe.

Premier à prendre la parole, le prometteur Yannis Antetokounmpo, drafté en 2013 par les Milwaukee Bucks, a un message à faire passer aux réfugiés.

Yannis Antetokounmpo : Je veux leur dire que s’ils croient en leurs rêves et s’ils souhaitent vraiment les accomplir, rien ne pourra les arrêter. Beaucoup d’obstacles se dresseront sur leur chemin, mais ils devront continuer à lutter. Ma famille n’a pas commencé son combat il y a trois ans, au moment où la plupart des gens ont appris notre existence. Nous nous débattons face aux difficultés depuis 25 ans. Cela prend du temps, cela demande des sacrifices et de la sueur, parfois même du sang ou des larmes, mais à la fin quand vous y arrivez, c’est un immense sentiment.

Son frère aîné, Thanasis Antetokounmpo, s’adresse lui à la population grecque en expliquant que bien souvent, quitter son pays, ce n’est pas un choix, mais une nécessité.

Thanasis Antetokounmpo : Nous devrions tous comprendre que la plupart des migrants, 85 à 95 % d’entre eux, viennent en Europe parce qu’il n’y a pas de vie possible dans leurs pays. Ils viennent ici pour avoir un meilleur avenir. Avant d‘être des migrants, ils sont avant tout des êtres humains.