DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le président allemand refuse de se représenter, Angela Merkel dans l'embarras

monde

Le président allemand refuse de se représenter, Angela Merkel dans l'embarras

Publicité

Un peu plus d’un an avant les élections législatives en Allemagne, Joachim Gauck vient de pousser Angela Merkel à chambouler son calendrier. Le président allemand a annoncé ce lundi qu’il ne briguerait pas un second mandat l’an prochain.

Le pasteur de 76 ans a expliqué que son âge avait motivé sa décision : “je ne veux pas faire croire que j’ai assez d‘énergie et de vitalité pour cinq ans supplémentaires, alors que je ne peux pas le garantir. Le regard que l’on porte sur son âge est quelque chose de très personnel. Pour cela j’ai fait ce choix tout seul”, a-t-il déclaré devant la presse.

Mais voilà, pour dégager un candidat, le CDU et le SPD, qui forment la coalition au pouvoir, vont devoir organiser une série de débats dont la chancelière allemande se serait bien passée. Les relations entre les deux camps ne sont pas très bonnes, cette fois il pourraient de pas présenter de candidat commun.

“J’avais émis le souhait qu’il fasse un second mandat, mais bien sur, je respecte le choix du président” a expliqué Angela Merkel.

Le président allemand sera élu en février par une Assemblée fédérale composée de députés, et de représentants des États régionaux dont certains seront élus en septembre.

Si la fonction de président est surtout honorifique, les jeux d’alliance qui permettront de faire émerger les candidats, s’annoncent, eux cruciaux… à quelques mois des élections législatives de 2017.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article