DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : l'Etat islamique revendique le meurtre d'un commandant de police et de sa compagne

monde

France : l'Etat islamique revendique le meurtre d'un commandant de police et de sa compagne

Publicité

Il est près de 21 heures lorsqu’un policier est tué de plusieurs coups de couteau devant son domicile de Magnanville dans les Yvelines (78).
Rapidement, l’assaillant dont l’identité reste inconnue se retranche dans la maison et se revendique de l’Etat islamique après du Raid.
Une fois à l’intéreur du domicile, les policiers découvrent une autre victime.

“En y entrant les forces de l’ordre qui agissaient avec l’autorisation de légitime défense d’autrui ont trouvé le corps d’une femme” et “l’assaillant a été abattu”, a rapporté le procureur de Versailles. Cette femme, la compagne du commandant tué, était secrétaire administrative au commissariat de Mantes-la-Jolie, a-t-on appris de source policière. Un enfant de trois ans, le fils du couple, a quant à lui été retrouvé sain et sauf.

Selon l’agence Amaq proche de l’EI, le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque.
L’enquête a été confiée à la sous-direction antiterroriste (SDAT), à la police judiciaire de Versailles et à la Direction générale de la sécurité intérieure..
Le drame intervient deux jours après la tuerie d’Orlando qui a fait 49 morts et alors que la France accueille l’Euro de football.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a exprimé “son infinie tristesse” et a souligné “le grand professionnalisme” des policiers du Raid. Il se rendra mardi matin “aux commissariats des Mureaux et de Mantes-la-Jolie” pour “témoigner la solidarité du gouvernement”.
Une réunion spéciale se tiendra mardi matin à l’Elysée.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article