DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama doit renoncer à la régularisation des clandestins

monde

Barack Obama doit renoncer à la régularisation des clandestins

Publicité

Un camouflet, pour Barack Obama : la Cour suprême vient de bloquer sa politique sur l’immigration. Il avait annoncé des régularisations temporaires pour 4 à 5 millions de migrants, surtout hispaniques, avec la délivrance de permis de travail.

Une vingtaine d’Etats, pratiquement tous à majorité républicaine, refusaient de les appliquer. C‘était pourtant l’un des dossiers prioritaires du président américain, qui doit quitter la Maison-Blanche dans 7 mois.

Barack Obama, président américain : “La décision d’aujourd’hui est frustrante pour tous ceux qui cherchent à faire croître notre économie et apporter un nouveau sens à notre système d’immigration, pour permettre à ces personnes de sortir de l’ombre, et éloigner ce nuage perpétuel sur eux”.

Le président américain a rajouté: “Nous sommes une nation d’immigrants (…) l’immigration n’est pas quelque chose dont il faut avoir peur”, dans une allusion à peine voilée à Donald Trump.

Près de 11 millions de migrants seraient en situation irrégulière aux Etats-Unis. Près de la moitié sont originaires du Mexique. La Maison Blanche voulait régulariser les clandestins habitant depuis plus de cinq ans aux Etats-Unis, sans casier judiciaire et ayant au moins un enfant américain.

(Avec AFP et Reuters)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article