DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'UE face au conflit israélo-palestinien

Le bureau de Bruxelles

L'UE face au conflit israélo-palestinien

Publicité

Les présidents israélien et palestinien étaient tous deux à Bruxelles pour rencontrer les responsables européens. Mais les deux hommes ne se sont pas croisés lors des différentes réunions entre les institutions. Le dirigeant de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, aurait refusé une telle rencontre. Une décision critiquée par le chef d’État israélien. «  Nous ne pourrons pas construire la confiance entre nous si nous ne commençons pas par nous parler directement », a regretté Reuven Rivlin.

Le dirigeant palestinien n’a pas voulu faire de commentaire. Il a préféré saluer les efforts des autorités françaises pour essayer de trouver une issue au conflit israélo-palestinien. Paris veut d’organiser d’ici la fin de l’année une conférence internationale pour la paix. « Il faut poser des bases pour ces négociations, un agenda et un mécanisme de négociations », a précisé Mahmoud Abbas. Cette initiative est soutenue par l’Union européenne mais critiquée par Israël.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles