DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit: les craintes des PME britanniques

monde

Brexit: les craintes des PME britanniques

Publicité

Dévaluation de la livre sterling, éventuels droits de douanes… Ces incertitudes parmi tant d’autres préoccupent les petites et moyennes entreprises qui constituent le moteur de l‘économie britannique.

Simon Smallwood dirige une entreprise qui assiste des Britanniques désireux d’acheter une propriété en Europe. Il craint une dévaluation sur le long terme de la monnaie. Le chiffre d’affaires de sa société, qui emploie une dizaine de personnes, a chuté de moitié pendant les mois de la campagne précédant le référendum.

“La plus grosse inquiétude concerne les taux de change car c’est ce qui impacte le plus directement la décision des acheteurs. La manière dont tout cela évoluera dans les prochains mois va influencer la capacité qu’auront les entreprises au Royaume-Uni et dans la zone euro à se remettre d’un résultat auquel elles ne s’attendaient pas du tout”, explique Simon Smallwood.

A l’inverse, certaines société pourraient profiter de la dévaluation de la livre sterling, synonyme de gain de compétitivité. Mais elles souffriraient d’une éventuelle sortie du Royaume-Uni du marché unique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article