DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les smartphones à l'origine de troubles visuels et neurologiques

Sci-tech

Les smartphones à l'origine de troubles visuels et neurologiques

En partenariat avec

Les smartphones sont devenus de puissants outils d’information, de communication, des compagnons nécessaires et… permanents.

Seulement voilà, une étude récente a révélé que l’utilisation des smartphones le soir, avant d’aller se coucher pourrait causer des pertes temporaires de vision ainsi que des troubles du sommeil.

L’habitude est devenue profondément ancrée pour beaucoup d’entre nous.

Judit Serra, utilisateur de smartphone :
« C’est typique quand on va se coucher c’est comme si on ne pouvait pas se débarrasser de son téléphone alors on se couche et on continue à envoyer des messages jusqu‘à ce que l’on tombe de sommeil. »

Adeeb Arif, utilisateur de smartphone :
« Je me couche tard et j’ai des difficultés à me lever le matin. A cause de la lumière je n’arrive pas à m’endormir à temps parce que je crois que la lumière bleue agit sur le processus du sommeil.

Plus de deux milliards de personnes utilisent un smartphone dans le monde entier. L’utilisation moyenne varie entre 4 et 5 heures par jour…

Marcela Montes, utilisatrice de smartphone :

“Je serai inquiète pour mes yeux oui parce que parfois le soir quand je l’utilise avant de dormir, quand j‘éteins mon téléphone et que je le pose c’est comme si j’avais des taches noires devant mes yeux.”

Si la plupart des gens regardent l‘écran avec les deux yeux, quand on utilise son smartphone en position allongée, alors un oeil peut être masqué.

Dans le New England Journal of Medicine& des médecins ont présenté le cas de deux femmes âgées de 22 et 40 ans qui ont souffert d’une « cécité temporaire » pendant plusieurs mois.

Dr. Gordon Plant, neurologiste :
“Cela prendra plusieurs minutes avant que l’oeil droit puisse voir aussi bien que le gauche. L’inverse est vrai aussi bien sûr si elles sont étendues sur le côté droit. Ce qui les inquiète c’est qu’elle pensent qu’elles ne peuvent pas voir avec l’oeil qui a été exposé à la lumière et que si elles avaient consulté leur téléphone avec les deux yeux, alors la vision des deux yeux serait similaire et elles n’y penseraient pas. »

Les deux patientes ont constaté des pertes temporaires de vision pendant des périodes allant jusqu‘à 15 minutes. Elles ont été soumises à une batterie de tests, dont des IRM et des cardiogrammes.

Dr. Gordon Plant, neurologiste :
“La perte éphémère d’une vision monoculaire est un symptôme très très important. Parce qu’il peut être un signe d’alerte d’un AVC. C’est une des raisons les plus courantes pour lesquelles un patient qui vient de Moorfield, un hôpital spécialisé dans les yeux, soit redirigé vers une unité où on soigne ces attaques. Et si c’est quelque chose de très courant chez les personnes agées, des personnes plus jeunes peuvent avoir des AVC ou présenter des risques d’AVC.

Les symptomes de cécité temporaire liée aux smartphones sont très similaires à des crises beaucoup plus graves comme des AVC. Et c’est la source d’une erreur de diagnostic.

Dr. Gordon Plant, neurologiste :
“Il y a quelques années, ces patients auraient d’abord été directement dirigés vers des cliniques spécialisées. Mais désormais en raison des traitements lourds dans le cas d’un AVC ils sont automatiquement dirigés vers une unité de traitement des AVC avec des spécialistes qui ne sont pas nécessairement au fait avec des désordres de type ophtalmique. Et ces patients passeront automatiquement par des IRM, des ultrasons et toute la batterie classique de traitements. »

Fixer ainsi, pendant des heures, de si petits écrans peut causer d’autres problèmes comme des troubles de la vue, des maux de tête. La lumière bleue des écrans peut aussi faire baisser les taux de mélatonine et rendre l’endormissement encore plus difficile….

ALL VIEWS

Touchez pour voir
Prochain article