DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Euro 2016 : Pologne et Portugal prêts à en découdre

the corner

Euro 2016 : Pologne et Portugal prêts à en découdre

Publicité

Bonjour et bienvenue dans Euro 2016. Après deux jours de relâche, le tournoi reprend de plus belle ce jeudi avec au programme le premier des quarts de finale. D’un côté, la Pologne qui n’a inscrit que trois buts depuis le début de la compétition. De l’autre, le Portugal qui n’a pas toujours – c’est un euphémisme – pratiqué son meilleur football. Voyons les forces et les faiblesses des deux équipes.

Lewandowski contre Ronaldo

Robert Lewandowski a inscrit 13 buts avec la Pologne lors des qualifications, il en a marqué 42 cette saison avec le Bayern Munich, mais il n’a toujours pas trouvé le chemin des filets depuis le début de l’Euro. Comme son attaquant-vedette a manqué d’efficacité, Adam Nawalka s’est appuyé sur la solidité de sa défense pour écrire une page d’histoire. Certes, la sélection polonaise avait déjà fini troisième du Mondial en 1974 et en 1982, mais c’est la première fois qu’elle atteint les quarts de finale de l’Euro.

Un rendez-vous auquel le Portugal répond toujours présent depuis vingt ans, preuve de sa régularité au plus haut niveau. Evidemment, l’atout numéro 1 de la Seleçao se nomme Cristiano Ronaldo, capable en ce mois de juin du pire comme du meilleur. Le pire, c‘était un penalty raté contre l’Autriche. Le meilleur, c‘était un doublé spectaculaire contre la Hongrie. Avec aussi Nani et Ricardo Quaresma, le Portugal a un sacré potentiel offensif, mais Fernando Santos cherche toujours la bonne formule pour composer son milieu de terrain.

Des cartons et des suspensions

A ce stade de la compétition, il est crucial pour les équipes de ne pas avoir écopé de cartons rouges ou même de cartons jaunes. Découvrons quels joueurs vont rater les quarts de finale à cause d’une suspension et quelles équipes ont été les plus sanctionnées jusque-là…

Avec 68 fautes commises et 13 cartons récoltés, l’Italie de Giorgio Chiellini a le “record” parmi les huit équipes encore en lice. Symbole de cette indiscipline : le milieu de terrain du PSG Thiago Motta qui a reçu un jaune quelques minutes après son entrée en jeu face à la Belgique avant de récidiver face à l’Espagne. Résultat : il manquera le quart de finale contre l’Allemagne.

Même punition pour deux Français, Adil Rami et N’Golo Kanté que Didier Deschamps ne pourra pas aligner dimanche face à l’Islande. Pour éviter qu’un joueur soit privé du match pour le titre, les compteurs seront remis à zéro avant les demi-finales.

On parie ?

Comme toujours, nous essayons de deviner les résultats des matches à venir. Cette fois, nous avons anticipé le résultat de Pologne – Portugal. Vous pouvez nous envoyer vos pronostics avec le hashtag #TheCornerScores.

Pologne 1 – 2 Portugal

Après trois matches nuls en phase de poules, le Portugal a dû attendre la 117e minute pour trouver l’ouverture contre la Croatie en huitième de finale. On ne serait pas surpris si Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers se montraient, enfin, sous leur meilleur jour face à la Pologne.

Grigg is on fire

Euro 2016, c’est fini pour aujourd’hui. Nous terminons ce programme avec un hommage à un joueur qui est devenu l’une des stars de l’Euro alors qu’il n’a pas joué une seule minute. Le refrain de la chanson qu’on pourrait qualifier d’hymne non-officiel du tournoi lui est consacré. Est-ce que le nom de Will Grigg vous est familier ? En tout cas, c’est avec cette histoire que nous nous disons au revoir. A bientôt.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article