DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Oscars s'ouvrent (un peu) aux minorités

monde

Les Oscars s'ouvrent (un peu) aux minorités

Publicité

Plus de femmes, plus de gens de couleur, les organisateurs des Oscars tentent de corriger le tir et promettent une plus grande diversité.

L’Académie des Oscars a été vivement critiquée pour son manque de diversité dans ses rangs, ainsi que parmi les acteurs qui se voient décerner un Oscar.
Un appel au boycott avait même été lancé l’an dernier contre la prestigieuse cérémonie du cinéma, avec le hashtag #OscarsSowhite (#Oscarsiblancs).

Un long communiqué invite donc 683 nouveaux membres, dont 46% de femmes et 41% de membres des minorités ethniques.

Mais on est encore loin de la parité : l’institution était jusqu‘à présent composée de 75% d’hommes. Si tous les invités acceptaient l’invitation, ce pourcentage descendrait à 73%. Dans la même hypothèse, la part de Blancs passerait de 92 à 89%.

Sur la liste des membres invités, on découvre notamment John Boyega, du dernier épisode de Star Wars. L’acteur a fait part de sa joie sur Twitter et a salué cette grande nouvelle qui, il l’espère, «_déclenchera le changement_ ».

Chadwick Boseman (Black Panther) , Michael B. Jordan, Idris Elba, Byung-Hun Lee (Terminator Genisys) et Will.i.am font aussi partie des invités. Tout comme Tom Hiddleston, Andrew Garfield et Oscar Isaac, appelés à voter pour désigner les nominés de la prochaine cérémonie. Quant aux femmes, l’Académie a sollicité Emma Watson, fidèle militante de la cause fémininiste, Eva Mendes, America Ferrera, Freida Pinto, Mary J. Blige ou encore Dakota Johnson.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article