DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L’Europe enregistre des taux de suicide records en Lituanie et au Liechtenstein

monde

L’Europe enregistre des taux de suicide records en Lituanie et au Liechtenstein

Publicité

Selon plusieurs études récentes, le taux de suicide au sein de l’Union européenne atteint un taux de 12 pour 100 000 habitants. Ce chiffre est légèrement plus élevé que la moyenne mondiale, estimée à 11,4 par l’OMS.

Contrairement aux idées reçues, les pays nordiques ne détiennent pas nécessairement de taux de suicide records. D’après l’institut de statistiques INSEE, le taux le plus élevé est atteint dans les pays baltes, en Lituanie, où l’on enregistre environ 28,5 cas de suicide par tranche de 100 000 habitants.

Selon l’OMS, près de 75% des suicides dans le monde sont commis dans des pays à revenus faibles ou intermédiaires. La situation s’avère plus complexe en Europe. Le Liechtenstein suit, par exemple, de très près la Lituanie avec un taux de 26,7. Situé entre la Suisse et l’Autriche, ce petit pays présente pourtant un Indice de Développement Humain (IDH) très élevé, preuve de sa bonne santé économique et démographique.

A l’inverse, 20% de la population grecque vit sous le seuil de pauvreté. Pourtant, la Grèce enregistre le taux de suicide le plus bas de toute l’Union européenne. On y dénombre seulement 2,9 cas par tranche de 100 000 habitants. Ceci s’explique certainement par un taux d’ensoleillement bien supérieur à celui des pays du Nord de l’Europe.

D’après l’OMS, le suicide reste la principale cause de mortalité chez les jeunes européens âgés entre 15 et 29 ans. Parmi les populations les plus touchées figurent également les hommes d’âge moyen (entre 37 et 49 ans). De plus, le taux de suicide chez les personnes âgées est en recrudescence depuis 2014.

La situation européenne s’avère pourtant moins inquiétante que celle de l’Afrique, où le taux de suicide est évalué à 26 pour 100 000 habitants. Dans la plupart des pays africains, cet acte fatal constitue un tabou tenace. De ce fait, les programmes de sensibilisation et de prévention s’avèrent peu nombreux et peu suivis.

Enfin, l’Europe reste moins touchée que l’Asie du Sud-Est qui détient l’un des taux les plus élevés au monde avec 17,7 cas par tranche de 100 000 habitants. Les régions rurales sont les principales concernées. Chaque année, des milliers de personnes y ingèrent volontairement des substances pesticides agricoles.

Prochain article