DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dallas après des mois de tensions entre la police et les Noirs

monde

Dallas après des mois de tensions entre la police et les Noirs

Publicité

Les attaques de Dallas interviennent après deux drames consécutifs la même semaine qui portent,
selon le Washington Postselon le Washington Post, à 123 le nombre de Noirs américains tués par des policiers en 2016.

“Nous avons trop souvent vu des tragédies comme celle-ci” a regretté le président américain Barack Obama peu avant les attaques de Dallas jeudi soir. “L’année dernière, les Noirs américains tués par la police sont deux fois plus nombreux que les Blancs” a-t-il poursuivi. “Lorsque ce genre d‘évènement a lieu, une bonne partie de nos compatriotes le ressentent qu‘à cause de la couleur de leur peau, ils ne sont pas traîtés comme les autres.”

Barack Obama s’exprimait après la mort de deux Noirs américains tués en début de semaine par des policiers blancs.

Ces dernières victimes sont à l’origine d’une vague de manifestations contre les violences policières dont les Noirs sont victimes.

Selon Barack Obama, les probabilités d’une vérification d’identité par la police sont 30 % plus élevées pour un Noir américain que pour un Blanc.

Mercredi, un officier de police blanc a ouvert le feu sur Philando Castile, un automobiliste qu’il venait d’arrêter pour un contrôle non loin de Mineapolis. La compagne de la victime a filmé l’incident avant de diffuser la vidéo sur internet.

Moins de deux jours avant, un officier de police blanc avait tué par balle Alton Sterling, un père de cinq enfants et vendeur ambulant noir qu’il tentait d’interpeller. La aussi une vidéo amateure a été diffusée.

Le ressentiment face à ces derniers évènements est renforcé par le souvenir d’autres drames récents.

C’est le cas de l’affaire Michael Brown, un jeune Noir non armé à Fergusson, il y a deux ans par un officier de policiers blancs qui n’a pas été inculpé.

Aucun lien n’est établi avec certitude, mais l’attaque qui visait jeudi soir des policiers a eu lieu à l’issue d’une manifestation contre les violences policières.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article