DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Etat islamique revendique l'attaque du train régional allemand

monde

L'Etat islamique revendique l'attaque du train régional allemand

Publicité

L’Etat islamique a revendiqué ce mardi matin l’attaque du train en Allemagne qui a fait, la veille, quatre blessés, dont trois graves.

Peu de temps avant, un drapeau de Daesh avait été retrouvé dans la chambre du jeune Afghan, auteur de l’agression.

Abattu pendant sa fuite, ce demandeur d’asile avait blessé quatre voyageurs originaires de Hong Kong à l’aide d’une hache et d’un couteau.

Une unité spéciale d’intervention de police était par hasard dans les environs, pour une autre mission, et a pu agir rapidement.

L’attaque s’est produite à bord d’un train régional près de Wurtzbourg, dans le sud de la Bavière. Le jeune Afghan de 17 ans, arrivé en Allemagne en tant que mineur isolé, était hébergé dans la région au sein d’une famille d’accueil.

Le ministre de l’Intérieur bavarois a indiqué que le drapeau de l’Etat islamique, retrouvé lors d’une fouille, avait été fabriqué artisanalement.

L’enquête va se poursuivre pour établir les liens directs avec la mouvance islamiste et dans quelles mesures l’assaillant se serait “radicalisé tout seul récemment“.

Jusqu’ici, l’Allemagne a été plutôt épargnée par les attentats jihadistes, à l’exception d’une attaque au couteau perpétrée contre un policier en février dernier par une jeune fille de 15 ans.

L’enquête a démontré depuis la motivation islamiste de cette adolescente d’origine turque, qui avait cherché peu avant à se rendre en Syrie via la Turquie pour rejoindre l’organisation Etat islamique.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article