DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arménie : les assaillants libèrent leurs otages mais restent retranchés

monde

Arménie : les assaillants libèrent leurs otages mais restent retranchés

Publicité

En Arménie, des hommes armés ont libéré ce samedi quatre policiers qu’ils prenaient en otage depuis près d’une semaine dans la capitale Erevan.

Partisans de l’opposant emprisonné Jiraïr Sefilian, ils avaient fait irruption dimanche dernier dans un bâtiment de la police avant de tuer un agent des forces de l’ordre et de prendre plusieurs personnes en otage.

La situation reste tendue. Les assaillants refusent de rendre les armes et restent retranchés dans le bâtiment.

“Nous demandons la démission du soi-disant président Sarkissian, la libération de Jiraïr Sefilian et nous voulons un gouvernement qui aurait la confiance du peuple”, a déclaré Setrak Nazaryan, un des preneurs d’otages. “Si Jiraïr Sefilian était ici, maintenant, et s’il nous demandait de déposer les armes, nous le ferions instantanément”.

Arrêté en juin pour détention d’armes, l’opposant Jiraïr Sefilian est accusé d’avoir voulu occuper des bâtiments de l‘État à Erevan. Critique féroce du gouvernement, il avait déjà été emprisonné en 2006 pendant un an et demi après avoir appelé à “renverser le gouvernement par la violence”. Il avait aussi été brièvement incarcéré pour tentative de coup d’Etat en 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde