DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Philae et Rosetta se déconnectent, la planète bleue dit "au-revoir" au robot

monde

Philae et Rosetta se déconnectent, la planète bleue dit "au-revoir" au robot

Publicité

Philae avait déjà coupé le cordon une première fois avec Rosetta, le 12 novembre 2014, pour atterrir – première historique – sur la comète Tchouri.
Mais cette fois, la coupure entre le petite robot et la sonde européenne prend une tournure plus définitive. Les vieux compagnons de route (de l’espace) se déconnectent. Plus aucune communication n’est prévue.

Il est temps pour moi de dire au revoir, a confié Philae mardi soir sur son compte Twitter animé par l’Agence spatiale européenne (ESA).

Rosetta se “débranche” donc de Philae…. Et la séparation était prévisible.
La sonde qui escorte la comète Tchouri depuis août 2014, s‘éloigne de plus en plus du Soleil.
“Fin juillet 2016, la sonde Rosetta sera à quelque 520 millions de kilomètres du soleil, et va se confronter à une perte importante de puissance, souligne Claudia Mignone, astronome et auteure de publication pour l’Agence spatiale européenne. Afin de poursuivre les opérations scientifiques au cours des deux prochains mois et de les optimiser, il est devenu nécessaire de commencer à réduire la puissance consommée.”

Les grands panneaux solaires de Rosetta reçoivent en effet de moins en moins de lumière.
Or, la sonde, qui aide à comprendre l‘évolution du système solaire depuis sa naissance, doit pouvoir faire fonctionner ses instruments scientifiques jusqu‘à la fin de son aventure prévue le 30 septembre.

Quant à Philae, il va bien falloir se résoudre à ne plus recevoir de ses nouvelles. Le petit robot-laboratoire, qui compte à ce jour quelque 448 000 abonnés sur Twitter, s‘était déjà endormi, faute d’ensoleillement suffisant et donc d‘énergie, après son atterrissage sur la comète Tchouri. En février, les équipes responsables du robot s‘étaient déjà résolues à ne plus lui envoyer de commandes mais elles restaient à l‘écoute par précaution.

Aujourd’hui que les scientifiques de l’ESA se sont résolus à abandonner cette veille, Philae a lancé cet appel: “Je suis loin de la Terre et du Soleil! J’aimerais garder des souvenirs de VOUS avec moi. S’il vous plaît, envoyez-moi des cartes postales! #GoodbyePhilae”.

Ses fans ont jusqu’au 8 août pour adresser leurs, via les différents réseaux sociaux ou par courriel (GoodbyePhilae@dlr.de).

Et Rosetta pourra toujours prendre quelques photos de celui qui font durant 10 ans son passager.

Avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article