DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'ONU "gravement inquiète" pour la sécurité des civils à Alep

monde

L'ONU "gravement inquiète" pour la sécurité des civils à Alep

Publicité

L’organisation des Nations Unies s’est déclarée “gravement inquiète” pour la sécurité des civils à Alep, alors que les combats se poursuivent. Mardi, des frappes aériennes ont à nouveau fait des victimes civiles : au moins 19 personnes ont perdu la vie, dont trois enfants.

“ Ils bombardent les boulangers, les civils, les commerçants, les épiceries, témoigne un habitant. Regardez tous les corps déchiquetés par terre. Que Dieu nous vienne en aide “

Ravagée par cinq ans de guerre, l’ancienne capitale économique de la Syrie abrite encore aujourd’hui un million et demi de personnes. La situation est particulièrement difficile pour les habitants des quartiers rebelles, assiégés par le régime. Cent mille enfants y seraient pris au piège.

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est entretenu mardi par téléphone avec son homologue américain John Kerry sur la possibilité d’un accord de coopération militaire entre Moscou et Washington et d’un cessez-le-feu à Alep.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article