DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : Dilma Rousseff souhaite un référendum sur des élections anticipées

monde

Brésil : Dilma Rousseff souhaite un référendum sur des élections anticipées

Publicité

Elle clame son innocence et propose un référendum.
La présidente brésilienne Dilma Rousseff, écartée du pouvoir en mai par le Sénat et dont le destitution pourrait être entérinée fin août, dénonce un coup d’Etat ourdi par son vice-président Michel Temer.
La dirigeante de gauche a lu au Palais de l’Alvorada à Brasilia son “Message au Sénat et au peuple brésilien”, également diffusé sur des réseaux sociaux.

“Le seul à pouvoir juger le président et décider d’en changer, c’est le peuple, et uniquement le peuple, à travers des élection. Je soutiens pleinement un référendum, afin que le peuple puisse se prononcer sur des élections anticipées et sur des réformes politiques et électorales”, déclare-t-elle.

La Constitution brésilienne ne prévoit par la possibilité d‘élections anticipées en cours de mandat. Elle sont donc soumises à l’adoption par les deux tiers du Parlement d’un amendement à la Constitution .
Par ailleurs, pour qu’un référendum soit possible, il faudrait que que Dilma Rousseff ne soit pas destituée.
Accusée d’avoir maquillé les comptes du gouvernement, elle est aussi sous le coup d’une nouvelle enquête pour “obstruction à la justice” dans une affaire de corruption annonce ce mardi la chaîne brésilienne Globonews.

Avec agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article