DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rio : le mur de la gloire pour les réfugiés

Sport

Rio : le mur de la gloire pour les réfugiés

Publicité

Michael Phelps, Usain Bolt, Simone Biles, Fabian Cancellara, Teddy Riner ont décroché des médailles d’or à Rio.

Mais ils se sont faits – parfois – voler la vedette par un groupe d’inconnus : dix réfugiés qui ont participé aux Jeux sous la bannière olympique.

Un artiste brésilien a décidé de peindre sur l’un des murs de la ville les portraits de ces athlètes, judokas et nageurs originaires du Sud-Soudan, de la Syrie, de la République démocratique du Congo et de l’Ethiopie.

Fier d’avoir réalisé ce projet, il estime que les dix réfugiés en question méritent eux aussi “des médailles d’or”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article