DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une série d'attentats vise des policiers et des soldats dans l'est de la Turquie

monde

Une série d'attentats vise des policiers et des soldats dans l'est de la Turquie

Publicité

Au moins dix personnes ont été tuées en Turquie dans trois attentats attribués au PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan qui mène une guérilla contre les forces de l’ordre turques.

Les trois attaques ont frappé l’est du pays et marquent la fin des quelques semaines d’accalmie qui ont suivi le putsch raté du 15 juillet.

À Elazig, une ville à majorité non-kurde jusqu’ici relativement épargnée par les violences, une voiture piégée a explosé non loin du siège de la police et tué au moins trois policiers.

Les deux autres attaques ont eu lieu à Bitlis et à Van, là aussi dans l’est du pays.

Dans la journée de jeudi, une bombe déclenchée au passage d’un convoi militaire à Bitlis a tué quatre personnes dont trois soldats, alors qu’une voiture piégée a explosé dans la nuit de mercredi à jeudi devant un commissariat de la ville de Van, tuant deux civils et un policier.

Les bilans risquent de s’alourdir : les explosions ont fait des dizaines de blessés dont certains se trouvent dans un état grave.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article