DERNIERE MINUTE

Des centaines de personnes ont manifesté à Harare, la capitale du pays, en se dirigeant vers la Banque centrale pour protester contre l’hyperinflation. La manifestation a été dispersée avec violence, les policiers ayant fait usage de matraques et, selon plusieurs témoignages, de gaz lacrymogènes et de canons à eau.

Le président Mugabe, au pouvoir depuis 1980, a réagit en déclarant que ceux qui étaient mécontents des conditions de vie au Zimbabwe étaient libre de quitter le pays.

Publicité
Publicité

Plus de No Comment