DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Megaupload : le streaming au secours de Kim Dotcom, l'accusé

Vous lisez:

Megaupload : le streaming au secours de Kim Dotcom, l'accusé

Megaupload : le streaming au secours de Kim Dotcom, l'accusé
Taille du texte Aa Aa

Le fondateur de Megaupload demande que l’examen de l’appel de son extradition soit retransmis en streaming sur internet. Kim Dotcom est poursuivi par les Etats-Unis pour s‘être enrichi grâce au piratage.
L’Amérique réclame son extradition de Nouvelle-Zélande, mais son avocat à Auckland exige que l’audience soit diffusée sur internet.

“Le streaming a été utilisé avec succès en Nouvelle-Zélande dans des cas d’intérêt public, explique Ron Mansfield. Dans ce cas, la diffusion en direct est nécessaire pour la transparence de la justice.”

La diffusion en direct est nécessaire pour la transparence de la justice

Ron Mansfield

Selon l’accusation, le fondateur de Megaupload a volontairement enfreint les lois sur les droits d’auteurs en hébergeant des fichiers piratés. Megaupload fut le 13e site le plus visité d’internet, avec 50 millions d’utilisateurs quotidiens. Un empire qui s’est effondré en janvier 2012 quand la police a débarqué dans sa propriété d’Auckland à la demande des autorités américaines.
Mais Kim Dotcom veut relancer son site qui l’a rendu milliardaire.