DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: les bombardements turcs frappent des civils

monde

Syrie: les bombardements turcs frappent des civils

Publicité

Les bombardements de l’armée turque ont fait ce dimanche des dizaines de morts dans le nord de la Syrie.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme avance un bilan d’au moins 35 civils tués alors que l’armée turque assure tout faire pour éviter les population civile et annonce avoir tué 25 “terroristes”.

L’armée turque diffuse par ailleurs les images de deux villages (al-Amarné et Jub al-Kusa, au sud de Jaraboulos) repris aux combattants kurdes par des rebelles syriens appuyés par les soldats turcs.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan explique que son pays veut lutter “avec la même détermination” contre l‘État islamique que contre les forces kurdes.

C’est ce qu’il a dit lors d’un déplacement à Gaziantep, dans le sud-est, une semaine après qu’un attentat y ait fait 55 morts.

“Nous soutiendrons tous les efforts pour chasser l‘État islamique de Syrie comme d’Irak” a-t-il dit. “Voilà pourquoi nous sommes à Jarablos et nous sommes résolus de faire la même chose des séparatistes du Parti de l’Union démocratique, le PYD Notre lutte se poursuivra jusqu‘à ce que nous ayons déraciner cette organisation terroriste.”

La Turquie a lancé mercredi dernier l’opération “Bouclier de l’Euphrate” avec pour premiers résultats de chasser en 24 heures l‘État islamique de la ville de Jarablos.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article