DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles purges en Corée du Nord

monde

Nouvelles purges en Corée du Nord

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Le vice-Premier ministre aurait été exécuté en juillet dernier, selon la Corée du Sud. Kim Yong-Jin, qui est aussi ministre de l‘éducation en Corée du Nord a été dénoncé pour “sa mauvaise posture”, lors d’une séance publique. Il se serait assoupi. Deux autres cadres du régime auraient été envoyé en rééducation pour les guérir de leur “arrogance”.
Ces informations ont été rapportées par la Corée du Sud lors d’une conférence de presse, cette nuit.
“ Le Vice-Premier Ministre et Ministre de l‘éducation, Kim Yong Jin, a été exécuté et Kim Yong Chol, à la tête du parti des travailleurs de Corée du Nord, a été envoyé en rééducation, a affirmé le ministère de l’unification de Corée du Sud, Jeong Joon-Hee. “Nous avons aussi découvert que Choi Hui, directeur du département en charge de la propagande et de la lutte contre l’agitation du parti a également été envoyé en rééducation.”

Kim Jong Un renforce son règne sans partage. Depuis son arrivée au pouvoir, il aurait exécuté ou rétrogradé plusieurs hauts responsables. En décembre 2013 son oncle avit été accusé de trahison et de corruption et exécuté
Et en avril 2015, son ministre de la Défense avait été exécuté au canon anti-aérien.

Avec AFP

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article