DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : cessez-le-feu des alliés de Washington

monde

Syrie : cessez-le-feu des alliés de Washington

Publicité

Les États-Unis assurent avoir obtenu que leurs alliés en Syrie cessent de s’affronter.

Les rebelles syriens soutenus par la Turquie et les milices kurdes, impliqués dans des combats depuis plusieurs jours, ont confirmé une cessation des hostilités.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, les appelle à s’unir contre l‘État islamique.

“Notre priorité est de combattre l‘État islamique voilà pourquoi nous parlons d’une coalition contre l‘État Islamique et pourquoi ces forces agissent avec Etats-Unis et les autres membres de la coalition : c’est parce qu’ils sont inquiets de l’impact de l‘État Islamique”

De son côté, le président turc Reccep Tayyip Erdogan n’a pas confirmé la cessation des hostilités contre les forces kurdes de Syrie.

“Il est inévitable que les flammes qui nous brûlent aujourd’hui vont vous brûler demain” a-t-il ainsi déclaré. “Ces flammes vont vous brûler vous aussi. Nous avons toujours mené notre lutte contre toutes les organisations terroristes dans le respect de la loi et nous allons continuer de le faire.”

L’opération turque “Bouclier de l’Euphrate” vise non seulement l‘État islamique, mais aussi à soutenir les rebelles syriens anti-Bachar el-Assad dans leur lutte contre les milices kurdes qu’Ankara considère comme terroristes.

Les uns et les autres étant tous des alliés de Washington.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article