DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestations pro et anti-Maduro au Venezuela

monde

Manifestations pro et anti-Maduro au Venezuela

Publicité

Au Venezuela, les opposants et les partisans du régime ont manifesté mercredi dans les principales villes du pays. Les deux camps s’affrontent au sujet du référendum révocatoire à l’encontre du président Nicolas Maduro, le successeur d’Hugo Chavez.

Le Conseil national électoral a reçu une pétition en ce sens avec plus de 200 000 signatures.

“Le peuple vénézuélien veut révoquer ce gouvernement, nous voulons révoquer la faim, la misère, l’insécurité et l’inégalité”, affirme une manifestante de l’opposition.

L’enjeu est de savoir si le référendum aura lieu avant la fin de l’année. Dans ce cas, si c’est un succès, il y aura de nouvelles élections.

“Nous allons parvenir au changement de manière organisée, pacifique et constitutionnelle. Et le changement devrait arriver avec le référendum révocatoire parce que c’est notre droit constitutionnel”, souligne Lilian Tintori, épouse de Leopoldo Lopez, un leader de l’opposition emprisonné.

Les partisans du gouvernement dénoncent quant à eux une tentative de coup d’Etat. Afin de ralentir le processus du référendum révocatoire, l’exécutif a déposé plusieurs recours en justice.

“Voilà un peuple qui est prêt, qui est dans la rue et prêt à donner sa vie pour renforcer la nation”, crie au micro une manifestante pro-gouvernement.

“Je soutiens mon président, Maduro, parce que nous ne pouvons pas revenir dans le passé avec ces gens qui ne veulent rien de bon pour le peuple”, dénonce une autre manifestante.

Prochaine étape : réunir quatre millions de signatures – soit 20 % de l‘électorat – en trois jours. La consultation pourra alors être organisée. Le Conseil national électoral doit communiquer la date de cette étape le 13 septembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article