DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Au Népal, le mariage forcé des enfants reste tenace

monde

Au Népal, le mariage forcé des enfants reste tenace

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Au Népal, les mariages forcés restent très ancrés dans les traditions. Trop selon l’ONG Human Rights Watch (HRW) Malgré les promesses de changement du gouvernement népalais, 37% des filles et 11% des garçons sont toujours contraints de se marier avant l‘âge de 18 ans, selon une enquête (en anglais) menée par l’organisation non gouvernementale.

L’association s’est rendue dans quatorze des 75 districts que compte de ce petit pays enclavé dans l’Himalaya pour y mener près de 150 entretiens avec de jeunes femmes mariées.

Les résultats restent édifiants : “De nombreux enfants au Népal – garçons et filles – voient leur avenir volé par un mariage d’enfants”, explique Heather Barr à l’occasion de la publication du rapport. Ces enfants se marient parfois à l‘âge de 12 ans.

Même si les statistiques semblent indiquer un léger recul des mariages forcés, HRW constate que la loi népalaise, qui interdit pourtant ce genre de pratique avant l‘âge de 20 ans, n’est toujours pas respectée. Pis : le gouvernement qui avait annoncé vouloir éradiquer ce fléau d’ici 2020 a récemment reculé cette date butoir à 2030. L’ONG craint désormais une recrudescence des mariages forcés.

HRW cite le témoignage d’une femme de 21 ans, mariée à l‘âge de 16 ans, mère de deux enfants et enceinte du troisième au moment de l’interview. “J’ai eu un mariage arrangé et je n’avais pas mon mot à dire. Je n’avais pas non plus mon mot à dire sur le fait de tomber enceinte”, raconte cette jeune femme.

L’ONG précise dans son étude avoir aussi rencontré des enfants qui affirment s‘être mariés “par amour” afin d‘échapper à la pauvreté ou à la maltraitance.

Human Rights Watch a adressé au gouvernement népalais une série de recommandations

Renforcer la loi contre le mariage des enfants : l’idée est durcir les sanctions pour ceux qui organisent ou arrangent ces mariages et de contraindre les officiers d’Etat civil à vérifier l‘âge des mariés.

S’assurer que la loi est appliquée : toutes les administrations sont concernées (justice, police, gouvernements locaux….

Mise en oeuvre du plan d’action national contre le mariage des enfants: l’objectif est d’impliquer toutes les parties prenantes, à tous les niveaux de la société.

Création d’un registre des naissance obligatoire : ce registre, libre et accessible, permettrait de connaître avec précision l‘âge des mariés.

Mesures éducatives : l’objectif est de veiller à ce que les jeunes filles puissent être scolarisées via une inscription obligatoire en primaire.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article