DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Frais d'itinérance : la Commission doit revoir sa proposition

Le bureau de Bruxelles

Frais d'itinérance : la Commission doit revoir sa proposition

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’initiative est assez inhabituelle de la part de la Commission européenne. Sur demande de son président, l’institution a retiré son projet de texte sur la suppression en 2017 des frais d’itinérance pour les téléphones portables. Pour le porte-parole de la Commission ce n’est pas pour autant une marche arrière. « Le président a demandé à ses services de retirer ce projet et de travailler sur un nouveau projet, un projet meilleur », détaille Alexander Winterstein.
En début de semaine, la Commission proposait de fixer un seuil minimum de 90 jours de suppression de ces frais téléphoniques, appelés aussi roaming. Mais à l’heure où les citoyens doutent de la construction européenne le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, veut un texte plus ambitieux.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles