DERNIERE MINUTE

Frais d'itinérance : la Commission doit revoir sa proposition

L’initiative est assez inhabituelle de la part de la Commission européenne.

Vous lisez:

Frais d'itinérance : la Commission doit revoir sa proposition

Taille du texte Aa Aa

L’initiative est assez inhabituelle de la part de la Commission européenne. Sur demande de son président, l’institution a retiré son projet de texte sur la suppression en 2017 des frais d’itinérance pour les téléphones portables. Pour le porte-parole de la Commission ce n’est pas pour autant une marche arrière. « Le président a demandé à ses services de retirer ce projet et de travailler sur un nouveau projet, un projet meilleur », détaille Alexander Winterstein.

allviews Created with Sketch. Point of view

"Le président a demandé à ses services de retirer ce projet"

Alexander Winterstein Porte-parole de la Commission européenne
En début de semaine, la Commission proposait de fixer un seuil minimum de 90 jours de suppression de ces frais téléphoniques, appelés aussi roaming. Mais à l’heure où les citoyens doutent de la construction européenne le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, veut un texte plus ambitieux.