Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ukraine : les rebelles séparatistes proposent une trêve

Access to the comments Discussion
Par Laurence Alexandrowicz  avec AGENCES
Ukraine : les rebelles séparatistes proposent une trêve

<p>Les séparatistes en Ukraine annoncent un cessez-le-feu, unilatéral. Le chef autoproclamé de la république populaire de Donetsk attend la réponse de l’armée ukrainienne. Il s’agirait, si elle est acceptée, de la quatrième trêve depuis le début de l’année. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Donetsk People's Republic head Zakharchenko announces September 15 ceasefire <a href="https://t.co/0wvBRMjDF1">https://t.co/0wvBRMjDF1</a> <a href="https://t.co/Tzv7GxPuAS">pic.twitter.com/Tzv7GxPuAS</a></p>— Ruptly (@Ruptly) <a href="https://twitter.com/Ruptly/status/775718554654113793">13 septembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>“Nous annonçons une trêve à minuit entre le 14 et le 15 septembre, avec arrêt des combats et de toute action militaire, a déclaré Alexander Zakharchenko. J’appelle le camp ukrainien à prendre cela au sérieux et montrer qu’il est capable de la mettre en oeuvre et pas seulement de faire des déclarations.”</p> <p>Mais la précédente trêve, mise en place le 1er septembre, n’est guère respectée. Pour preuve, l’‘armée ukrainienne vient de perdre trois soldats dans l’Est : “Le principal évènement des dernières 24 heures est un échange de tirs entre nos forces anti-terroristes et les occupants vers Lougansk, détaille Oleksandr Motuzyanyk, porte-parole de l’armée. Je voudrais souligner que les opérations militaires ici sont très rares. Un groupe ennemi de sabotage et de reconnaissance a traversé la rivière et attaqué nos soldats.” </p> Les ministres des Affaires étrangères allemands et français iront à Kiev pour relancer le cessez-le-feu, voire un plan de paix durable. Ce conflit a fait plus de 9.500 morts depuis avril 2014.