DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le boom touristique hongrois


économie

Le boom touristique hongrois

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Depuis 1970, le 27 septembre est célébré comme la journée mondiale du tourisme.

Le thème cette année : le tourisme pour tous, notamment pour les personnes souffrant d’un handicap.

En Hongrie, de nombreuses attractions gratuites étaient proposées dans les rues et les musées de Budapest, la capitale, haut lieu touristique du pays, comme l’explique la directrice de l’office du tourisme, Teodóra Bán. “De janvier à juillet 2016, Budapest s’en est très bien sortie en tant que destination. La fréquentation a nettement augmenté par rapport à l’an dernier du fait des tensions géopolitiques,“ explique-t-elle.

Un pays sûr

Alors que le terrorisme nuit aux destinations classiques comme la Turquie, la contribution du tourisme au PIB hongrois a atteint 10% cette année, en pleine progression. Le secteur emploie 500.000 personnes dans le pays, c’est plus de 12% des actifs. Un succès que le gouvernement met au compte de sa politique sécuritaire.

Le parlement a augmenté les effectifs de police, a mis en place un centre anti-terroriste, l’armée hongroise peut être déployée contre des terroristes. La Hongrie est un pays sûr,“ assure György Bakon, conseiller en chef sur la sécurité auprès du Premier ministre.

Sur les sept premiers mois de l’année, le nombre de visiteurs tchèques et slovaques a augmenté de plus de 25% à Budapest. On y croise aussi plus d’Allemands, de Polonais, d’Anglais, d’Américains et d’Asiatiques.

Vacances au pays

Musées, bains turcs médiévaux, châteaux : Budapest a certes de nombreux atouts.
Selon l’organisation mondiale du tourisme, la Hongrie est le pays de l’Union européenne qui a enregistré la plus forte croissance du nombre de visiteurs en 2015.

Mais comme l’explique notre correspondante, Beatrix Asboth, “cette année le profil des touristes qui viennent à Budapest a changé. Le nombre d‘étrangers a peu augmenté et parmi eux, la proportion d’asiatiques s’est elle envolée. En même temps, le nombre de provinciaux en visite dans la capitale a bondi de 13%.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

économie

Présidentielle américaine : les marchés votent Clinton