DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Petite-Pologne, pôle d'investissement international


target

La Petite-Pologne, pôle d'investissement international

La région polonaise de Malopolska est devenue un remarquable centre économique avec plus de 350.000 sociétés. Pourquoi attire-t-elle autant les investisseurs locaux et internationaux ? Réponse dans cette édition de Target.

Quand les entreprises décident d’investir à l‘étranger et de s’ouvrir à de nouveaux marchés, elles doivent avoir de bonnes raisons de le faire, en particulier si la société est une multinationale. En 1998, Motorola a été la première société de dimension internationale à s’installer à Cracovie en y implantant son premier centre de haute technologie en Europe. Dix-huit ans après, ses effectifs sont passés de trente à 1300 employés réunis aujourd’hui dans un département “Conception de logiciels, finance et solutions informatiques.

Investir à Malopolska

  • Cracovie est classée 9ème parmi les villes les plus attractives dans le monde ( Top 100 des destinations d’externalisation Tholons 2016 ).
  • Elle figure en quatrième position du rapport de fDi Intelligence “Villes et régions européennes du futur 2016/17” sur les stratégies pour attirer les investissements étrangers directs.
  • Taux d’impôt sur les sociétés : 19%.
  • Le PIB de la région de Malopolska représente 7,8% du PIB national.

Qualité de la formation

De nombreux facteurs ont poussé l’entreprise à choisir la Pologne d’après Jacek Drabik, son manager pour ce pays : “Pour les logiciels, on a besoin de deux choses : de quantité et de qualité. Bien entendu, je parle là du personnel : quand on regarde une carte de l’Europe, la Pologne était un choix naturel en quelque sorte, on y trouve un haut niveau de formation et en particulier à Cracovie, on pouvait puiser dans un vaste vivier de talents, dit-il. On a été le premier investisseur dans la ville ; donc, le fait qu’on ait eu une coopération excellente avec le gouvernement local et les universités nous a incité à venir dans ce pays et en particulier à Cracovie,” affirme-t-il.

Aujourd’hui, plus de 55 sites appartenant à des sociétés internationales et locales sont implantés sur la zone économique spéciale de Cracovie. Parmi les secteurs représentés, l’industrie métallurgique, la construction de poids lourds ou encore la fabrication de meubles. C’est le domaine d’activité de Rys. L’essentiel de la production de cette entreprise part pour l’Union européenne, destination de 79% des exportations polonaises.

“En tant que société polonaise, précise Bogdan Gogol, manager développement chez Rys, on se développe très rapidement, c’est le cas en particulier de nos exportations. C’est grâce aux liens que nous avons avec des entreprises étrangères et aux évènements organisés dans la région.”

Allègements fiscaux

Le Forum économique de Krynica figure parmi ces évènements. Occasion pour les autorités locales de communiquer sur les avantages pour les investisseurs potentiels, d’une implantation dans la région.

“A Malopolska, on a ce qu’on appelle un guichet unique qui est parfaitement organisé : son nom, c’est Business in Malopolska, explique Jacek Krupa, maréchal de la région. Ce sont des bureaux où les investisseurs peuvent se présenter et obtenir toutes les informations sur les avantages offerts par notre région, ajoute-t-il. Tous ceux qui veulent investir en implantant leur entreprise ici peuvent prétendre à des allègements fiscaux pour une période de quelques années une fois l’investissement réalisé,” insiste-t-il.

La région de la Petite-Pologne consacre aussi des fonds au Programme opérationnel régional 2020 co-financé par l’Union européenne et destiné notamment à soutenir les jeunes dans leurs projets de création d’entreprise.

Jacek Krupa, Maréchal de Malopolska

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

target

Le parc de Tsimanampesotse : un joyau de la biodiversité malgache