DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Canada: une anthropologue irano-canadienne libérée par Téhéran


Canada

Canada: une anthropologue irano-canadienne libérée par Téhéran

Retour à la maison pour Homa Hoodfar. La professeure irano-canadienne est arrivée à Montréal jeudi. Elle était retenue en Iran depuis sept mois dont trois en détention. Anthropologue à l’université Concordia de Montréal, Téhéran l’accusait d’acte contre la sécurité nationale. “J’ai senti que j‘étais libre qu’une fois l’avion en l’air, car en Iran rien n’est fait tant que ce n’est pas fini”, a-t-elle expliqué.

Homa Hoodfar a pu rejoindre ses proches et son pays, le Canada, qui a coupé les liens diplomatiques avec Téhéran depuis 2012.
En plaisantant, elle a précisé qu’elle n‘était pas prête à repartir en Iran tout de suite. Plusieurs bi-nationaux restent déténu en Iran.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Donald Trump aurait contourné l'embargo contre Cuba