DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres dit "oui" au gaz de schiste


entreprises

Londres dit "oui" au gaz de schiste

Le gouvernement britannique a donné son feu vert à un nouveau projet de de gaz de schiste par fracturation hydraulique dans le nord-ouest de l’Angleterre. Le ministre des Communautés Sajid Javid a donné raison à la société de prospection Cuadrilla, face aux autorités locales qui évoquent des nuisances sonores et des conséquences négatives le trafic routier.

Le procédé de fracturation hydraulique consiste à créer des fissures souterraines et y infiltrer un mélange d’eau, de sable et de produits chimiques pour permettre l’extraction de gaz capturé dans la roche. Ce gaz serait présent en grande quantité sous le sol britannique et le gouvernement compte s’en servir pour compenser le déclin des raffineries de pétrole en mer du nord. Il pourrait délivrer prochainement un deuxième permis dans la région.

Aux associations environnementales qui dénoncent des risques de pollution des nappes phréatiques, l’entreprise Cuadrilla assure que “les opérations seront réalisées en toute sécurité”.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Google lance Pixel et défie Apple