DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tout savoir sur le prix Nobel de la paix

Jamais le prix Nobel de la paix n'avait compté autant de candidats : ils sont en effet 376 cette année - individus et organisations - à être en lice pour la prestigieuse distinction.

Vous lisez:

Tout savoir sur le prix Nobel de la paix

Taille du texte Aa Aa

En attendant de connaître le lauréat 2016 du prix Nobel de la paix, dont l’annonce sera retransmise à 11h00 (heure de Paris) en direct sur euronews, voilà tout ce qu’il faut savoir ou presque sur la prestigieuse disctinction et ses coulisses.

376 candidats, un record

Jamais le prix Nobel de la paix n’avait compté autant de candidats : ils sont en effet 376 cette année – individus et organisations – à être en lice pour la prestigieuse distinction. Le précédent record remontait à 2014 (278 noms).

Une liste quasi-secrète

Les noms sont proposés par des parlementaires, des magistrats, d’anciens et actuels membres du comité Nobel, des récipiendaires du prix, des professeurs d’université, ce qui explique le large éventail de candidats. La liste est censée demeurer secrète pendant cinquante ans, à moins que les “parrains” ne décident de dévoiler leurs suggestions. Chaque année des noms fuitent, mais ils ne sont jamais confirmés par le Comité Nobel.

Les favoris

- Le gouvernement colombien et les FARC qui viennent de signer un accord de paix historique, après un conflit d’un demi-siècle. Mais il a été rejeté par les Colombiens lors d’un référendum.

- Les négociateurs de l’accord sur le nucléaire iranien

- Le lanceur d’alerte Edward Snowden pour ses révélations sur la surveillance électronique effectuée par la NSA

- Des habitants des îles grecques qui aident les migrants

- Les religieuses Jeanne Nacatche Banyere et Jeannette Kahindo Bindu, et le docteur Denis Mukwege, tous trois engagés contre les violences sexuelles en République Démocratique du Congo

- Le pape pour ses appels à la solidarité envers les migrants

- La militante russe des droits de l’Homme Svetlana Gannouchkina

- Les Casques blancs syriens, des secouristes bénévoles, proches de l’opposition, très actifs notamment à Alep.

- Nadia Murad, une Yézidie transformée, comme tant d’autres de sa communauté, en esclave sexuel par le groupe Etat islamique. Elle a réussi à s‘échapper puis a été nommée ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d‘êtres humains.

- La chancellière allemande Angela Merkel pour son action en faveur des migrants

- L‘équipe féminine afghane de cyclisme


Un prix fondé en 1901

Le Suisse Henri Dunant, fondateur du Comité international de la Croix-Rouge, et le Français Frédéric Passy, fondateur de la Société française pour l’arbitrage entre nations, resteront dans l’Histoire comme les premiers lauréats du prix Nobel de la paix, qu’ils avaient reçu en 1901.*

Les organisations souvent primées

  • Le Comité international de la Croix-Rouge (1917, 1944 et 1963)
  • Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés ou UNHCR (1954)
  • L’UNICEF (1965)
  • Le Bureau international du travail (1969)
  • Amnesty International (1977)
  • La Force de maintien de la paix des Nations Unies (1988)
  • Médecins sans Frontières (1999)
  • L’Agence internationale de l‘énergie atomique (2005)
  • Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l‘évolution du climat ou GIEC (2007)
  • L’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (2013)

Les lauréats les plus célèbres depuis 1945

  • Barack Obama (2009)
  • Kofi Annan et les Nations Unies (2001)
  • Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin pour leurs efforts de paix au Proche-Orient (1994)
  • Nelson Mandela et Frederik de Klerk pour l’abolition de l’apartheid en Afrique du Sud (1993)
  • Aung San Suu Kyi, opposante birmane (1991)
  • Mikhaïl Gorbatchev pour sa contribution à la fin de la Guerre froide (1990)
  • Elie Wiesel, écrivain américain rescapé de la Shoah (1986)
  • Lech Walesa, fondateur de Solidarnosc et défenseur des droits de l’Homme (1986)
  • Mère Teresa pour ses efforts en faveur des plus pauvres (1979)
  • Willy Brandt, ancien chancelier allemand qui a oeuvré pour le rapprochement avec l’Europe de l’Est (1971)
  • Martin Luther King, pour son combat en faveur des droits civiques des Noirs aux États-Unis (1964)
  • George Marshall, à l’origine du plan qui porte son nom, destiné à aider à la reconstruction de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale (1953)