Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Harcèlement sexuel : Donald Trump dément, le doute s'installe

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Harcèlement sexuel : Donald Trump dément, le doute s'installe

<p>La campagne électorale vire au cauchemar pour Donald Trump. Jeudi, lors d’un meeting en Floride, le milliardaire a dû démentir publiquement le témoignage de deux femmes qui l’accusent d’agression à caractère sexuel, une affaire publiée mercredi dans le <a href="http://www.nytimes.com/2016/10/13/us/politics/donald-trump-women.html">New York Times</a>.<br /> Pour le candidat républicain, ces <a href="http://fr.euronews.com/2016/10/13/donald-trump-accuse-de-harcelement-sexuel">accusations</a> ont été orchestrées par le camp d’Hillary Clinton.</p> <p><strong>Donald Trump</strong> : “Ces accusations vicieuses selon lesquelles j’aurais eu un comportement déplacé avec les femmes sont totalement et absolument fausses”. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Lettre du <a href="https://twitter.com/nytimes"><code>nytimes</a> en répone à la menace de poursuite de Donald Trump: "Bring it on!"<a href="https://t.co/SGcN5TwwS9">https://t.co/SGcN5TwwS9</a></p>&mdash; Pierre Martin (</code>pmartin_UdeM) <a href="https://twitter.com/pmartin_UdeM/status/786686382412627969">13 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Sauf qu’entre temps, plusieurs autres femmes ont également brisé le silence pour reprocher au candidat des faits similaires.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Jessica Leeds tells the New York Times that Donald Trump put his hand up her skirt on a flight three decades ago <a href="https://t.co/kZjTCYHwPb">https://t.co/kZjTCYHwPb</a> <a href="https://t.co/o00xcZErzU">pic.twitter.com/o00xcZErzU</a></p>— <span class="caps">BBC</span> News (World) (@BBCWorld) <a href="https://twitter.com/BBCWorld/status/786684861344079876">13 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Parmi les victimes présumées de Trump, une ancienne journaliste a également décidé de témoigner après avoir entendu Donald Trump déclarer qu’il n’avait jamais eu de comportement sexiste. </p> <p><strong>Charlotte Triggs</strong>, rédactrice-en-chef à People magazine, détaille la scène : “En 2005, elle préparait un papier à Mar-a-Lago avec Donald et Melania pour leur anniversaire. Elle a dit que pendant que Melania était à l‘étage en train de se changer – elle était enceinte à l‘époque -, Donald a voulu lui montrer les lieux. Il l’a emmenée dans une pièce et a fermé la porte. Il l’a poussée contre le mur et l’a embrassée contre son gré. Elle était si choquée qu’honnêtement elle ne savait pas ce qu’elle devait faire”.</p> <p>A 26 jours des élections américaines, <a href="http://abonnes.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/10/13/deux-femmes-accusent-trump-d-attouchements-sexuels-dans-le-new-york-times_5012676_829254.html?xtmc=trump&xtcr=1">ces accusations</a> tombent au plus mal pour Donald Trump. Lâché en rase campagne par plusieurs responsables du parti républicain, le candidat peine désormais à se faire entendre. </p> <p><em>Avec Agences</em></p>