DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des dizaines de milliers de Thaïlandais ont suivi le convoi funéraire de leur roi


Thaïlande

Des dizaines de milliers de Thaïlandais ont suivi le convoi funéraire de leur roi

Des dizaines de milliers de Thaïlandais ont suivi, vendredi, à Bangkok, le passage du convoi funéraire de leur roi, Bhumibol Adulyadej, décédé la veille à 88 ans, après avoir été hospitalisé quasiment en continu pendant deux ans.
Il n‘était par ailleurs pas apparu en public depuis près d’un an. Cette lente agonie n’a pour autant pas atténué la profonde tristesse de nombre d’entre eux.

“J’ai eu à plusieurs reprises l’occasion de participer à des événements organisés pour le roi, témoigne Sayan Gidganjaradwong, alors, il était important pour moi d‘être ici. Je suis content de m‘être déplacé, même si je suis arrivé très tôt ce matin.” “C‘était la dernière occasion pour moi de le voir et je n’oublierai jamais ce moment, poursuit Nantiya Thaiboonrueng. Je pense que tous les Thaïlandais qui ne sont pas là ressentiraient la même chose que moi s’ils étaient venus. Le roi était comme un père. C’est comme si mon père était mort.” Un point de vue sans doute très largement partagé, au moins en public, dans un pays où critiquer la monarchie est susceptible d‘être lourdement condamné par la justice.

Le prince héritier, Maha Vajiralongkorn, 64 ans, a demandé un “délai” avant de monter sur le trône, laissant pour l’instant le pays sans monarque. Cette requête a surpris… même si la personnalité du futur roi de Thaïlande est très controversée…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : des roquettes tirées sur la région d'Antalya