DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : le nombre d'enfants victimes d'armes à feu sous-estimé


Etats-Unis

Etats-Unis : le nombre d'enfants victimes d'armes à feu sous-estimé

ALL VIEWS

Touchez pour voir

C’est la face cachée du boom inédit du marché des armes à feu aux Etats-Unis : le nombre réel de morts par balle impliquant des enfants.

Bryson Mees-Hernández n’avait que 4 ans quand il s’est tué. Parti dormir chez ses grands-parents, ce petit garçon qui aimait se déguisait en Iron man, s’est tiré une balle dans la tête avec un pistolet trouvé sous le lit du couple.
C‘était il y a quelques mois, au milieu de la nuit, sa maman reçoit un coup de fil de l’hôpital :

Madame, votre fils a été tué. Je ne pouvais pas le croire…

Il était dans un endroit sûr, il était chez ses grands-parents. Comment a-t-il été tué ?

Souvent, c’est un enfant qui en tue un autre…

Cameron Price, 4 ans, est mort lorsque son frère de six ans a trouvé un pistolet qui traînait dans une chambre de motel en Louisiane en mai 2015.

Deux organes de presse AP et USA TODAY ont mené une enquête indépendante et ont comptabilisé 326 homicides involontaires impliquant des enfants entre janvier 2014 et juin 2016 et un millier d’accidents.

C’est beaucoup plus que les statistiques fédérales.

En 2014, le CDC, le centre de contrôle des maladies avait recensé seulement 74 cas, alors que sur la même période les journalistes d’AP et de USA Today en rapportaient 113.

Dans un pays qui vit au rythme des fusillades, en janvier dernier, Barack Obama a tenté de se saisir du problème en décidant, par décrets présidentiels, de renforcer le contrôle des ventes d’armes à feu. Il était très ému en l’annonçant :

Chaque fois que je pense à ces enfants, ça me rend furieux.

Le contrôle des ventes d’armes, un thème qui a été repris par Hillary Clinton pendant sa campagne. Elle s’est plusieurs fois insurgée contre la NRA, la National Rifle Association :

Nous savons à présent que le lobby des armes est puissant, je crois que c’est le plus puissant lobby à Washington. Et nous savons que certains candidats diront tout ou feront tout pour le contenter…

Une référence à peine voilée à Donald Trump…

La candidate démocrate s’est, en tout cas, attirée les foudres de la NRA qui, déjà, en mars, faisait appel aux 100 millions d’Américains porteurs d’armes pour lui barrer la route de la Maison Blanche en novembre.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mossoul : l'offensive approche, les Nations Unies inquiètes