DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des jihadistes de Daesh attaquent Kirkouk, en Irak


Irak

Des jihadistes de Daesh attaquent Kirkouk, en Irak

Des affrontements dans une ville irakienne, nous ne sommes pas à Mossoul, mais à Kirkouk. Est-ce une diversion des jihadistes ? Dans la nuit, les hommes de Daesh ont attaqué en force et de façon coordonnée, dans ce secteur sous contrôle kurde. Au moins 22 personnes ont été tuées dans des combats et des attentats-suicide. Un journaliste irakien de 30 ans, travaillant dans une télévision turkmène basée ici, a été tué par un tireur embusqué.

Les scènes de guérilla urbaine ont contraint les responsables locaux à décréter un couvre-feu total dans cette ville multiethnique située dans une région pétrolière. A Dakouk, une ville à 50 kilomètres au sud de Kirkouk, quinze femmes ont été tuées et cinquante autres blessées dans un raid qui a visé un lieu de culte chiite où se déroulait une cérémonie religieuse.

Pendant ce temps, l’offensive lancée lundi pour arracher Mossoul des mains de l’Etat islamique, dont c’est le fief en Irak, se poursuit.
Avec le soutien des Etats-Unis, les forces irakiennes ont libéré huit villages dans le sud de Mossoul. Les forces kurdes qui attaquent depuis le nord ont aussi libéré plusieurs villages.
Des sources évoquent le chiffre de 20 villages.

Ici, c’est une usine de soufre que l’armée irakienne a reprise. Les jihadistes l’avaient incendiée la veille, déclenchant des fumées toxiques.