DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : Theresa May veut le soutien des Ecossais, des Gallois et des Irlandais


Royaume-Uni

Brexit : Theresa May veut le soutien des Ecossais, des Gallois et des Irlandais

Theresa May cherche l’unité. La Première ministre britannique a reçu ce lundi les dirigeants des trois nations constituantes du Royaume-Uni, soit le Pays de Galles, l’Ecosse et l’Irlande du Nord. Ces deux derniers ayant voté pour le maintien dans l’Union Européenne, Theresa May leur a promis qu’il n’y aurait pas de « hard brexit » et que la sortie de l’Union serait un succès.

Nicola Sturgeon, Première ministre écossaise :
« Eh bien, nos échanges ont été directs. Mais je dois admettre que de grandes parties de la réunion ont été très frustrantes. Je n’en sais pas plus au sujet de l’approche du gouvernement britannique sur les négociations européennes que je n’en savais avant cette réunion. Je ne peux m’exprimer au nom des autres mais je pense qu’il a un degré de frustration partagé par nous tous là-dessus”.

L’une des questions épineuses, c’est celle de la possibilité d’un vote des parlements régionaux sur l’accord final qui déterminera les conditions de la séparation du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Et en Ecosse, Nicola Sturgeon garde sous le coude la possibilité d’un référendum d’indépendance si les choses tournaient mal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Moscou exclut pour l'heure une nouvelle trêve à Alep