DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les députés indépendantistes divisent le Parlement à Hong Kong


Chine

Les députés indépendantistes divisent le Parlement à Hong Kong

Deux députés prônant le divorce d’avec Pékin sont rentrés de force dans l’hémicycle, poussés par leurs partisans. Le problème, c’est que Yau Wai-ching, 25 ans, plus jeune femme élue au parlement, et Baggio Leung, 30 ans, n’ont pas le droit d‘être là. Parce qu’ils n’ont pas encore prêté serment. Quand ils devaient le faire il y a deux semaines, ils se sont présentés drapés dans une bannière proclamant que “Hong Kong n’est pas la Chine”.
Les deux élus avaient également refusé de prononcer correctement le mot Chine. Mme Yau avait été entendue en train de faire un jeu de mots vulgaire aux dépens de Pékin.

Le président du Parlement attend le résultat d’un recours judiciaire introduit par le gouvernement hongkongais pour introniser les nouveaux venus.

Les législatives de septembre ont débouché sur l‘élection d’une poignée de candidats demandant une plus grande autonomie vis-à-vis de la Chine. Cette crise au parlement témoigne des tensions dans l’ancienne colonie britannique, où de nombreux habitants ont l’impression que Pékin renforce son emprise.

Devant le parlement hongkongais ce matin, des milliers de partisans de Pékin, haineux, brandissant des drapeaux chinois, qualifiaient Yau et Baggio “d’ordures”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Parc d'attraction : deux enfants ont miraculeusement survécu