Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Migrants : Renzi hausse le ton face à l'UE

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Migrants : Renzi hausse le ton face à l'UE

<p>L’Italie hausse le ton et réclame l’aide de l’Union Européenne face à l’afflux de migrants. </p> <p>Ces derniers jours, les gardes-côtes italiens ont secouru 4 200 personnes au large de la Libye alors que les corps de treize personnes ont été repêchés ce mardi.</p> <p>Face à cette crise humanitaire, le président du Conseil des ministres italien menace de mettre son veto au budget de l’Union Européenne. </p> <p>Matteo Renzi regrette que certains pays européens refusent d’accueillir des migrants quand l’Italie fait face à un afflux important. Le chef du gouvernement italien assure que Rome refusera à l’avenir un budget qui lui semble inéquitable.</p> <p>“Le mécanisme de donner 20 milliards à l’Europe qui nous en restitue 12, c’est fini” a-t-il dit lors d’une émission sur la première chaîne de la télévision publique italienne Rai 1.</p> <p>Au journaliste qui lui demandait s’il était prêt à mettre son veto au budget européen, Matteo Renzi a répondu qu’il y était disposé. “Trop facile de prendre notre argent et après de faire des murs. L’argent ne passe pas à travers les murs, si tu bloques les migrants, tu oublies l’argent italien.”</p> <p>Les déclarations du chef du gouvernement italien interviennent alors que débute ce mercredi la formation d’un premier groupe de 80 gardes-côtes libyens. </p> <p>Cette formation se déroule dans le cadre de l’opération européenne Sophia et se déroule sur un navire fourni par l’Italie. </p> <p>Les futurs gardes-côtes libyens devront notamment lutter contre le trafic de migrants en Méditerranée.</p>