DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition vénézuélienne mobilise massivement, appelle à la grève générale


Venezuela

L'opposition vénézuélienne mobilise massivement, appelle à la grève générale

Des centaines de milliers d’opposants au président Nicolas Maduro ont manifesté dans les rues de Caracas et d’autres villes du Venezuela ce mercredi.

L’opposition, furieuse depuis que la justice a suspendu son projet de référendum révocatoire contre le président la semaine dernière, appelle à la grève générale vendredi pour réclamer le départ du chef d’État socialiste.

Comme lors des nombreuses manifestations organisées par l’opposition de centre-droit, le leader Henrique Capriles a galvanisé la foule: “Au Venezuela il y a eu un coup d’Etat. Je n’ai cessé de défendre la voie électorale car je crois qu’il faut regarder le pays au delà de Maduro. Il faut penser au Venezuela le jour d’après Maduro“ a lancé Capriles.

Nicolas Maduro a riposté contre celui qu’il a battu de justesse au second tour de la dernière élection présidentielle. “Celui qui appelle à la violence, et qui a des responsabilités légales, qu’ils peut assumer ou non, qu’il se tourne vers le pays et qu’il demande pardon. La justice aura la sagesse de chercher la paix“ a déclaré le président lors d’une allocution télévisée.

Les manifestations ont été parfois violentes. Un policier a été abattu dans l’etat de Miranda, dont Henrique Capriles est le gouverneur.

Le gouvernement vénézuélien a annoncé que les militaires occuperont les entreprises qui se joindront à la grève générale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Séisme en Italie : le pire a été évité