DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Syrie, la contre-offensive des rebelles à Alep


Syrie

En Syrie, la contre-offensive des rebelles à Alep

Les rebelles syriens ont lancé vendredi une contre-offensive contre les troupes du régime dans la partie est d’Alep, dans le nord du pays, pour tenter de mettre fin au siège qui dure depuis juillet dernier.

Deux écoles ont été bombardées. En tout, au moins 15 civils ont été tués et une centaine d’autre blessés, dont de nombreux enfants.

“Mes enfants sont encore sous les gravats, se désole un habitant. Le bâtiment s’est effondré. Oh mon Dieu.”

En réaction, l’armée russe a annoncé avoir demandé au président Poutine de reprendre les raids aériens sur Alep mais Moscou juge pour l’instant que ce n’est pas opportun.

“C’est déjà le dixième jour que ni la Russie ni la Syrie n’ont utilisé les forces aériennes autour d’Alep, a déclaré le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov. Nos avions ne s’approchent pas à moins de dix kilomètres de la ligne de front.”

Alep est toujours divisée entre sa partie ouest aux mains des forces du régime et l’est tenu par les rebelles.

Le régime syrien avait lancé fin septembre une offensive majeure pour s’emparer de la totalité de la ville mais ses succès avaient été limités malgré l’appui de l’aviation russe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Bob Dylan dit "oui" au Nobel de littérature