DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : la colère des retraités contre une nouvelle baisse des pensions


Grèce

Grèce : la colère des retraités contre une nouvelle baisse des pensions

Les retraités grecs sont redescendus dans les rues d’Athènes jeudi pour protester contre de nouvelles coupes dans leurs pensions.

Sous la pression des créanciers du pays, le gouvernement d’Alexis Tispras a décidé de réduire les retraites complémentaires adossées à des fonds de pensions soutenus par l’Etat.

Ecoeurés, les manifestants ont brûlé la lettre envoyée par le gouvernement justifiant ce nouveau tour de vis budgétaire.

Antonis Papadimitriou, un retraité de 74 ans : “Ma pension a été divisée par deux. Si ces gens (les ministres) peuvent vivre avec ça alors ils devraient venir ici nous le dire”.
Marika, une employée des assurances à la retraite : “Ce n’est pas la première fois qu’ils coupent nos pensions. Ils les réduisent tout le temps. Depuis 2010 et jusqu‘à aujourd’hui nos pensions se sont effondrées, nos pensions principales comme nos pensions complémentaires.”
Giannis, ancien chauffeur routier :
“On est des êtres humains, quand même. On ne permettra pas de nouvelles baisses dans les pensions parce qu’après nous il y aura encore plus de monde qui en souffrira.”

Votée en mai dernier la douloureuse réforme des retraites commence seulement à produire ses effets.
Cette réforme constituait un préalable pour que le pays puisse recevoir une nouvelle tranche d’aide des créanciers de la Grèce.

Mercredi, le président de l’Eurogroupe, qui pilote le 3ème plan de sauvetage, a démenti qu’une nouvelle coupe budgétaire dans les pensions était à nouveau en discussion.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Terrorisme : Mehdi Nemmouche sera extradé en France