DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Apnée", un film surprenant, burlesque... la rencontre du banal et de l'extraordinaire

Vous lisez:

"Apnée", un film surprenant, burlesque... la rencontre du banal et de l'extraordinaire

Taille du texte Aa Aa

Je l’avoue ici, je n’avais rien lu, ni vu sur ce film “Apnée”.

Je l’avoue ici, je n’avais rien lu, ni vu sur ce film “Apnée”. C’est quasiment le hasard qui m’a fait rentrer dans cette salle obscure. Et le hasard a bien fait les choses. Que c’est agréable d’ailleurs, et rare, que d‘être ainsi surpris au cinéma !

Point of view

Laissez-vous coupez le souffle par cette "Apnée"

Dès le début on rentre dans un étrange monde composé par trois personnages. Dans la première scène (le film est une succession de tableaux), les deux hommes et la femme se retrouvent (tous trois en robe de mariée) devant le maire. Ils s’aiment et ils veulent se marier. Mais la loi n’en est pas encore arrivée là et c’est ce que l‘édile tente de leur faire, difficilement, comprendre.

Le reste du film nous embarque de surprises en moments absurdes avec des patineurs à poils, des braqueurs maladroits, des témoins d’une descente de croix..Le point commun étant une constante rencontre entre le banal et l’extraordinaire.

C’est vrai que parfois ça s’essouffle un peu. Mais qu’importe la folie de ce trio directement venue du théâtre et de la troupe parisienne “Les chiens de Navarre” fait sourire, rire, tout comme elle inquiète et dérange. Alors un conseil : laissez-vous coupez le souffle par cette “Apnée” qui n’est finalement que poésie.

Bon film et bonne semaine.